LAtelier-de-Beryl-Quiet-book-page-basket-a-scratch

Bonjour à toutes !

J’ai un peu délaissé les publications sur le blog ces dernières semaines et pour cause : entre la campagne de financement, le prototypage de nouvelles pages, et l’animation de la communauté naissante, je ne sais plus où donner de la tête !!!

Alors je prends 5 minutes aujourd’hui pour me rattraper et vous donner quelques nouvelles…

Ma campagne de pré-commande sur Ulule avance bien : nous avons dépassé les 2000 € collectés et sommes quasiment au 2/3 de l’objectif, 15 jours avant la fin de la campagne… super !!!

Un grand merci à la 40aine de contributeurs qui me font confiance pour réaliser des supers cadeaux pour leur loulous !!!

Pour fêter cela, j’ai proposé plusieurs nouvelles pages, qui sont venues enrichir l’offre initiale… si vous les avez loupées, c’est l’occasion de les découvrir ci-dessous :

La page « coccinelle »

C’est un classique, largement inspiré de ce que j’ai pu voir sur Pinterest ou ailleurs… c’est pourquoi je ne l’avais pas incluse dans la campagne au début. Mais sous la demande de plusieurs mamans, j’ai fini par l’ajouter aux choix de pages de mes quiet books !

La maman coccinelle porte ses six bébés sur son dos, numérotés de 1 à 6 points, et attachés par un ruban (pour les plus petits). Ils peuvent se glisser dans la poche fermée par une fermeture éclair et se fixent par velcro sur la maman.

Une version « moins de 3 ans » est en cours de réalisation, dans laquelle je retire les perles des antennes et des pattes pour éviter tout risque…

La page « licorne »

Pour apprendre les couleurs de l’arc-en-ciel tout en s’émerveillant !!!

Chaque morceau de crinière coloré de la licorne se fixe par velcro sur la feutrine de fond, et la corne texturée et argentée brille de mille-feux !

Une alternative pour la page « basket »

Vous m’avez entendu à plusieurs fois parler de pages « alternatives » pour les moins de 3 ans : en voici un bel exemple !
Ma page baskets à lacets est super, mais elle ne convient pas aux enfants de moins de 3 ans et ce pour deux raisons :

  • les règlementations imposent beaucoup de choses, et la présence d’œillets, même solidement fixés, n’est pas recommandée pour le plus jeunes.
  • par ailleurs, les enfants n’apprennent à lacer leurs chaussures qu’à partir de 4-5 ans, et leur proposer une activité comme celle-ci trop tôt est un peu inutile…

Alors pour pallier à ces deux problèmes, j’ai réalisé des baskets… à « scratchs » ! Tout simplement en utilisant des velcros cousus sur des bandes de feutrine.

Et pour ajouter encore un peu de diversité, j’ai choisi un thème de couleurs très « girly » que vous pourrez bien sûr choisir pour les baskets à lacets ou à scratchs !

Allez je retourne à mon projet du moment : mon petit dino aux longues dents et son volcan au cratère tout fumant… à très bientôt !